10 conseils pratiques pour réussir votre maison intelligente

Smart Home

Déployer un dispositif de maison connectée et intelligente n’est pas très compliqué, mais cela ne s’improvise pas pour autant. Voici 20 conseils de base à connaitre avant de commencer.

Choisissez bien votre écosystème

Avant de commencer à acheter des appareils, décidez de l’écosystème qui vous convient le mieux. Il en existe trois principaux : Google Nest, Amazon Alexa et Apple HomeKit. Si votre maison est remplie d’iPhones, d’iPads et de Macs, ce dernier est le choix évident, mais si vous avez un téléphone Android, vous préférerez peut-être la plateforme Nest de Google. Les appareils tiers offrent généralement une prise en charge de plusieurs normes, mais les choses se dérouleront plus facilement si vous choisissez un seul écosystème principal.

Utilisez au maximum un réseau filaire

La technologie sans fil a fait de grands progrès ces dernières années, mais il est encore fréquent de rencontrer des problèmes d’interférence ou de portée du signal. Si vous le pouvez, connectez votre maison avec un câble CAT6 (autrement appelé Ethernet) pour un accès LAN câblé dans autant de pièces que possible. Cela est particulièrement important si vous disposez de plusieurs appareils à large bande passante, tels que des caméras de sécurité ou de diffusion vidéo.

Mais aussi un bon Wi-Fi

Presque tous les appareils de maison intelligente nécessitent une connexion Wi-Fi fiable. Ce que vous devez savoir, ce sont les deux fréquences les plus utilisées : 2,4 GHz et 5 GHz. La plupart des appareils domestiques intelligents fonctionnent sur la fréquence 2,4 GHz, mais cela commence à changer. Elle a une plus grande portée, mais la fréquence 5-GHz offre des vitesses plus rapides. Un protocole Wi-Fi relativement nouveau, appelé Wi-Fi 6E, prend en charge la fréquence 6 GHz, qui est encore plus rapide. Le Wi-Fi 6E peut prendre en charge un plus grand nombre de périphériques, consomme moins d’énergie et est plus sécurisé, mais tous vos gadgets doivent prendre en charge le Wi-Fi 6 ou 6E, même votre routeur. Il existe très peu d’appareils Wi-Fi 6E sur le marché, mais il s’agit d’un élément à prendre en compte pour assurer l’avenir, surtout si vous investissez dans un nouvel écosystème en partant de zéro.

Bluetooth, Wi-Fi ou concentrateur intelligent ?

Certains appareils domestiques intelligents offrent la possibilité de se connecter via Bluetooth, Wi-Fi ou un concentrateur intelligent spécial, comme les ampoules Philips Hue. Le Bluetooth est beaucoup plus lent et moins fiable que le Wi-Fi, et même si le Wi-Fi semble être la solution la plus simple, un concentrateur intelligent dédié peut aider à réduire la congestion et offrir plus de stabilité. La contrepartie est qu’ils ont besoin d’être alimentés et de disposer d’un port Ethernet libre dans votre routeur pour s’y brancher.

Habituez-vous à la commande vocale

Il y a plusieurs années, lorsque nous recevions notre premier appareil Alexa ou Google Home, on se sentait un peu bizarre de leur parler. Maintenant, il font partie intégrante de nos vies. En fait, il font partie de la famille. C’est aussi le moyen le plus courant d’interagir avec nos appareils connectés, même si tout le monde n’est pas fan.

Interrupteurs intelligents ou ampoules intelligentes ?

Les interrupteurs intelligents vous permettent de continuer à utiliser l’interrupteur mural comme un interrupteur marche/arrêt. À l’inverse, une ampoule intelligente perd son caractère intelligent si quelqu’un éteint l’interrupteur mural. Dans la maison parfaitement automatisée du futur, il n’y aura plus besoin d’interrupteurs manuels. Mais en attendant, il y aura inévitablement des moments où il sera plus pratique d’actionner un interrupteur. Si vous devez choisir entre les deux, il est généralement préférable d’avoir la facilité d’utilisation d’un interrupteur intelligent. Toutefois, si vous êtes prêt à dépenser un peu plus, vous pouvez utiliser simultanément des interrupteurs et des ampoules intelligents.

Trouvez de bons emplacements et choisissez les noms avec soin

Pour tout appareil de maison intelligente, il est important de trouver un endroit approprié. Ils auront probablement besoin d’une prise de courant et d’un signal Wi-Fi décent. Vous devez également tenir compte de l’accessibilité, en particulier s’il s’agit d’un appareil fonctionnant sur batterie qui devra être rechargé périodiquement. N’installez jamais physiquement un appareil tel qu’une caméra de sécurité sans l’avoir d’abord testé à cet endroit. Pour chaque appareil il est important de respecter une convention de dénomination cohérente. Les commandes vocales doivent être précises, sinon elles ne fonctionneront pas. Nous vous recommandons de nommer les appareils en fonction de la pièce dans laquelle ils se trouvent, par exemple “enceinte du salon” et “lampe du bureau”.

Bon marché n’est pas toujours synonyme de camelote

Peut-être que son prix est juste… et que ses concurrents sont beaucoup trop chers ? C’est fou, non ? La plupart du temps, “bon marché égale camelote” est une bonne règle. Mais si vous faites vos recherches, il y a quelques exceptions. La Wyze Cam est une caméra IP polyvalente. Elle est vendue à une fraction du prix de ses concurrentes et constitue une valeur sûre. D’autres exemples de produits intelligents d’un bon rapport qualité-prix sont les ampoules intelligentes Sengled et les interrupteurs intelligents Sonoff (parfaits pour les projets de bricolage).

Réduisez l’utilisation des piles

Dans la mesure du possible, faites l’effort supplémentaire de connecter vos appareils de maison intelligente à une source d’alimentation constante. Lorsque vous commencez à construire une maison intelligente, vous pouvez être enclin à utiliser l’option la moins chère et la plus facile pour alimenter vos appareils. Il s’agit généralement de piles. Mais, au fur et à mesure que les appareils se multiplient, l’entretien des piles peut devenir un véritable casse-tête.

Pensez à la sécurité

Les appareils domestiques intelligents peuvent contenir des microphones et des caméras, ce qui peut avoir des répercussions sur votre vie privée. Il existe toujours un risque de faille de sécurité, qui peut exposer des informations personnelles ou des enregistrements stockés dans le nuage. Lisez toujours la politique de confidentialité du fabricant et assurez-vous que vous êtes à l’aise avec la façon dont il utilise vos données. Il est également conseillé de faire des recherches sur les fabricants d’appareils domestiques intelligents pour voir s’ils ont été impliqués dans des piratages ou des problèmes récents. Réfléchissez bien avant d’acheter un appareil domestique intelligent doté d’une caméra, qu’il s’agisse d’un aspirateur robot ou d’un écran intelligent. La plupart ne sont pas nécessaires, sauf si vous achetez une caméra de sécurité.

Avec ces quelques conseils de base vous êtes prêts à commencer la connexion de votre logement, et vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hot daily news right into your inbox.